Ô les jours heureux !

En ce premier jour de l’année, j’adresse tout d’abord à tous ceux et toutes celles
qui ont réveillonné chichement, seuls, éloignés de leurs proches ou
dans des situations précaires, mes pensées les plus affectueuses.

Aux Lavandouraines et Lavandourains dont l’activité professionnelle
aura repris dès ce matin et auquel je m’associe tant leur effort quotidien
apporte la ressource impérieuse à notre village autant en services
qu’en retombées économiques, je leur transmets
ma plus grande reconnaissance et gratitude.

En qualité de chef d’entreprise, je connais la nature de leur préoccupation
et je la partage de tout cœur.

Enfin, je souhaite une Bonne et Heureuse Année
à la population de notre territoire constitué en communauté de communes,
Méditerranée Porte des Maures.

Aux hommes et femmes, Borméens, Londais, Collobriérois,
mais aussi Pierrefeucains et Cuersois, j’espère que 2014
saura leur apporter la confiance en la démocratie qui articule
le fonctionnement de cet étage institutionnel mais aussi
de leur commune respective appelée à renouveler leur conseil municipal
et qu’à l’issue de ce scrutin, les conseillers municipaux
et conseillers communautaires se montreront digne de leur confiance.

Candidat aux élections municipales au Lavandou et pour les 82 jours
qui nous séparent du 1er tour de cet important scrutin,
je forme le vœu d’apporter humblement mais avec détermination,
les solutions honnêtes et courageuses dont le Lavandou a besoin
pour sortir d’un immobilisme qui a fait fuir une grande part des acteurs économiques,
a généré une forme de résignation dans la population, l’a divisée ou anesthésiée
par des postures de politiques locales ambiguës.

Ma candidature et celle de la Ville Heureuse se veulent sereines,
malgré une campagne qui sera dure, sans ménagement et vraisemblablement
sans débat avec le candidat sortant peut enclin à cet exercice.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au travers de cette aventure humaine, des rencontres qu’elle occasionnera,
je veux aussi témoigner de ma confiance aux femmes et aux hommes,
qui, sur la liste, chemineront avec moi pour aller vers la victoire,
le 30 Mars prochain.

Si en chemin, leur confiance vacille, ils doivent s’accrocher à cette phrase
de Max Frisch, « celui qui lutte peut perdre, celui qui renonce à lutter a déjà perdu ».

Une formule de circonstance qui augure d’une Heureuse Année 2014.

Meilleurs Vœux !

Ce contenu a été publié dans Billet d'humeur, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Ô les jours heureux !

  1. Valette dit :

    De tout cœur avec toi mon Féfé !
    J’espère que les anciens que nous seront bientôt, oseront le changement, préféreront les idées saines et nouvelles au conservatisme sclérosant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *