Brigitte Vanborre passe la main !

Que personne ne s’émeuve, ni clash, ni ras-le-bol, la démission de Brigitte Vanborre était prévue depuis le début du mandat en Mars 2014. En effet avec mon équipe, il avait été décidé que les éluEs de la Ville Heureuse se relaieraient en cours de mandature. Je tiens personnellement à remercier Brigitte Vanborre pour sa loyauté d’avoir respecté cet engagement et pour la pugnacité et l’assiduité dont elle a fait preuve durant ces quatre années à siéger au sein de l’assemblée municipale et dans les commissions où elle portait la parole de notre groupe conformément aux grandes lignes qui avaient présidé notre candidature.

Andrée Viale est donc arrivée et a pris ses fonctions lors du Conseil Municipal du 4 Septembre dernier. A la demande du 1er magistrat et avec le responsable du groupe Cap 2020, nous nous sommes mis d’accord pour recomposer les commissions d’instructions et observer la représentativité des trois groupes élus en 2014 en tenant compte de l’arrivée de Mme Viale. Cette dernière a déjà occupé les fonctions de Conseillère Municipale lors de précédent mandat et je sais qu’elle saura mettre au service de notre groupe son expérience d’élue.

Lors du Conseil Municipal du 18 Septembre dernier, les commissions ont donc été remaniées pour fonctionner selon un mode de répartition correspondant aux résultats acquis en Mars 2014.

Pour mettre un terme à toute interprétation mais aussi à toute polémique, je précise que l’un des colistiers de la Ville Heureuse a fait le choix personnel de quitter notre groupe en décembre 2014 et que si j’ai regretté sa décision pour le simple fait que je lui avais accordé une confiance absolue pendant la campagne des municipales de 2014 en lui déléguant notamment le financement de notre projet , je n’ai pas souhaité engager avec insistance de démarche pour qu’il démissionne. Il siège toujours et ne représente que lui-même alors qu’il était candidat pour la Ville Heureuse. A l’occasion de cette recomposition des commissions, c’est tout naturellement que je n’ai pas proposé sa candidature au nom de notre groupe. Il n’y avait par-là aucun esprit revanchard mais juste la nécessité factuelle de faire respecter le Groupe que je conduis et qui représente 24,08% des voix exprimes le 23 Mars 2014.

Après cet épisode sans grande impact sur le destin de notre commune, nous reprenons ainsi notre bâton de pèlerin pour œuvrer en faveur de l’intérêt général pour ce qui constitue la deuxième moitié de ce mandat. Que les Lavandourainnes et Lavandourains sachent qu’ils peuvent, comme ils l’ont fait à maintes reprises, nous interpeller et nous solliciter pour débattre de sujets inhérents à leur quotidien ou pour des problèmes qu’ils rencontreraient dans des contextes susceptibles d’être améliorés.
Pour se faire qu’ils n’hésitent pas à nous écrire par mail à ecojlf83@free.fr.
Nous sommes là pour le Lavandou et surtout pour celles et ceux qui le construisent tous les jours avec passion et bienveillance.

Jean-Laurent Félizia

Ce contenu a été publié dans Gazette du Lavandou. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *