1 mois, émoi ?

Un mois s’est écoulé depuis l’annonce des résultats
de l’élection municipale au Lavandou.

Un premier tour et les trois listes en lice
se sont vus répartir leurs sièges en fonction des scores enregistrés.

La Ville Heureuse avec trois sièges a pris place au Conseil Municipal
qui a réélu Gil Bernardi, Maire du Lavandou lors de la séance inaugurale
du 29 Mars ainsi que les adjoints et adjointes
dans leurs attributions et délégations respectives.

Nous avons surmonté notre déception
et nous sommes mis au travail.

Dans un prochain billet, nous vous ferons part
des commissions et autres groupes de travail
auxquels Jean-Laurent Félizia, Brigitte Vanborre et Georges Taillade
ont souhaité participer.

Qu’il soit clair que notre position « d’opposants »
se veut constructive et participative.

Nous voulons croire que notre présence pourra œuvrer
en faveur de notre collectivité et qu’il sera possible d’apporter
notre pierre à l’édifice communal pendant ces six ans de mandat.

Pour cela, dès les premiers jours,
nous avons fait montre d’une collaboration et d’un fair-play
à la liste majoritaire et aux services communaux.

L’année 2014, transition et charnière entre deux mandatures
devrait nous apporter rapidement les rudiments de fonctionnement
de l’institution communale.

Quoi qu’il en soit, par cet attitude républicaine,
mais pas dupe des rouages du système du pouvoir,
nous prolongerons notre démarche initiée
pendant la campagne électorale à savoir
bâtir des projets sur le respect mutuel des parties engagées
dans le débat contradictoire, car, pour nous,
c’est ce qui fait le ciment et la cohésion sociale
au-delà des querelles partisanes et des intérêts particuliers.

Ce contenu a été publié dans Billet d'humeur, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *